Pratiquer du vélo elliptique quand on est enceinte

Lorsqu’on est enceinte, la peur de prendre des kilos difficiles à perdre après coup, peut pousser les futures mamans à vouloir faire du sport. Si cela peut être une bonne idée il faut cependant suivre quelques recommandations et bien choisir le sport que l’on va pratiquer. Le vélo elliptique constitue ainsi une option qui peut tout à fait convenir durant la grossesse mais pas de n’importe quelle manière.

Les aspects positifs

Contrairement à d’autres sports, le vélo elliptique est un sport qui est tout à fait compatible avec la grossesse, et ce, pour plusieurs raisons.

Sachez tout d’abord, que contrairement à la plupart des machines de sport en salle, le vélo elliptique ne cause pas de chocs au niveau des articulations ni au niveau des différents organes. Les mouvements que l’on réalise lorsqu’on s’exerce sur une machine elliptique sont ainsi tout à fait harmonieux et ne causent donc aucun traumatisme au futur bébé, contrairement aux chocs que provoque par exemple la course à pied, l´équitation ou l’aérobic.

Par ailleurs, le vélo elliptique est un sport complet, qui permet de faire travailler l’ensemble du corps de son utilisateur. Ce type d’activités est ainsi particulièrement recommandé pour les femmes enceintes.

Cliquez-ici pour découvrir d’autres arguments en faveur de cette machine.

femme enceinte

Les éléments à prendre en compte

Même si faire du vélo elliptique est donc une bonne idée pour la femme enceinte, il faudra cependant prendre quelques précautions avant de se lancer dans l’aventure.

Le moment de la grossesse

Il faudra ainsi tout d’abord savoir que l’on ne pratiquera pas de l’exercice physique de la même manière durant le premier trimestre que durant le dernier trimestre de grossesse.

En effet, si le premier trimestre de grossesse permet de faire du sport de manière pratiquement normale, cela ne sera pas le cas lors du dernier trimestre. Il faudra donc accepter que son corps change beaucoup et ait besoin de repos et soins plus importants au fur et à mesure qu’évolue la grossesse. Le rythme devra donc petit à petit diminuer.

Le passé sportif

Si l’on est une grande sportive, on pratiquera du sport de manière différente durant la grossesse par rapport à une femme qui ne fait pas du tout d’exercice. Cela peut sembler logique, cependant, dans beaucoup de cas, les femmes enceintes se mettent au sport lorsqu’elles apprennent qu’elles sont enceintes en espérant ne pas prendre trop de poids. S’il est conseillé de faire de l’exercice et a fortiori de pratiquer du vélo elliptique, il faudra pourtant prendre en considération sa condition physique préalable ; réaliser des exercices intenses si on n’en a pas l’habitude peut en effet être dangereux surtout si on va devenir maman !

L’intensité des entrainements

Enfin, le dernier aspect à contrôler lorsqu’on est enceinte est l’intensité ainsi que la durée des entrainements que l’on va réaliser. Il faudra donc s’entrainer de manière moins intense et moins longue que d’habitude, surtout durant les derniers mois. L’on conseille ainsi aux femmes enceintes de ne pas dépasser 20 minutes sur une machine elliptique.

Nous conseillons le modèle Striale SE 424 pour les femmes enceintes.

Faire du sport durant la grossesse, et a fortiori s’exercer sur une machine elliptique, est donc tout à fait positif. Pour pouvoir en profiter au mieux, il faudra cependant être consciente que la grossesse implique certaines limitations au niveau de l’exercice, surtout durant les derniers mois de grossesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *